mardi 15 janvier 2013

L'Egypte a l'Adam dur.

La dessinatrice égyptienne Doaa Eladl est accusée d’avoir insulté Adam en le dessinant, Adam est considéré comme un prophète par les Salafistes. Elle ne l’a même pas dessiné à poil comme on le fait depuis des siècles. C'est le nouveau secrétaire général du Centre National pour la défense des libertés Maître Khaled El-Masry, qui a porté plainte contre Doaa Eladl ainsi que contre le directeur du journal indépendant Al-Masry Al-Youm, M. Naguib Sawiris, pour la publication de ce dessin.

Sur le dessin incriminé, un ange apparaît, il ressemble à un Égyptien typique avec des ailes dans le dos, près de l’arbre aux fruits défendus, il dit à Adam et Êve :- Si vous aviez voté “oui” au référendum, vous n’auriez pas été chassés du Paradis terrestre. La vie est une question de chance !

J'ai bien ma version du Paradis, mais je doute qu'elle soit mieux acceptée. 

1 commentaire:

  1. Hello Jean-Michel:) I love your version of heaven much much more:)

    RépondreSupprimer